Libé, Chavez, les Juifs.......

Voici un document tel que je l’ai reçu sous forme de mail anonyme :
(commentaires à la suite)

(Commentaires)

Je ne prends parti pour personne, je ne connais pas la réalité du discours du président Chavez (même sans mauvaise volonté, la traduction peut déformer ses propos); pas plus que la version de Libération, l'article en question n'étant plus accessible gratuitement.

Donc, mes propos sont basés sur ce qui est dit dans le document ci-dessus, en prenant "le vrai discours..." pour les propos réels de Chavez.... et aussi, bien sûr, sur la réalité historique des faits.

- Pour moi, ces propos représentent une simple constatation de la réalité mondiale telle que chacun peut la voir pour peu qu'il soit objectif.

Je pense que le "
des minorités" représente "des ethnies", et que le "une minorité" représente "un petit nombre d'individus" (par rapport à la population mondiale globale), mais ça ne change pas grand-chose; tout le monde sait bien que les Juifs ne sont pas les seuls à participer à la curée d’auto-destruction.

Pour la polémique au sujet de l'"antisémitisme
*" de Chavez, c'est une lutte de clans opposés. Prétendre que se sont les Juifs plutôt que les "riches" (ou l'inverse) qui sont visés ne change absolument rien puisque les deux sont (au sens large et historique) des semi-synonymes.

Au sujet de Jésus Christ, regardez simplement ce que dit le Petit Larousse à son nom. (Voir aussi, au passage, la déf. de “holocauste”.)

Selon l'Histoire et les Écrits (faute d'autres "preuves"), Jésus Christ était un dissident parmi les Juifs, il était en train de fonder une nouvelle religion; c'est pour cette raison que les tenanciers du judaïsme, les principaux dirigeants juifs, ont exigé de l’occupant romain qu'il soit supplicié.

D'après ce qui a été rapporté, il aurait vigoureusement chassé (à coups de fouet) les marchands juifs de son temple, disant qu'il ne voulait pas que ça devienne un repaire de brigands.
Le fait qu’il ait pris parti pour les pauvres, c’est une “réalité” puisqu’il critiquait l’avidité mercantile de ses compatriotes juifs. Et s’il a été supplicié, c’est bien parce que les dirigeants juifs ne tenaient pas à voir émerger une nouvelle religion où leur penchant pour le mercantilisme serait banni.

Les Juifs sont, pour une grande part, les instigateurs historiques des manipulations financières et ont toujours cultivé le mercantilisme. C'est pour cette raison que beaucoup sont devenus très riches. Ils ont donc une très grande part de responsabilité dans ce qui arrive aujourd’hui; d’autant plus qu’ils n’ont, globalement, pas changé de comportement : sauf exception, ils ne pratiquent pas le commerce équitable mais la course au profit.

Le christianisme, jusqu'à une certaine époque, considérait que le commerce de l'argent était immoral.
A l'époque de la construction des cathédrales, les chrétiens auraient refusé d'emprunter aux riches familles juives qui étaient les seules à faire commerce de l'argent. (Source : "Les origines du christianisme", documentaire Arte.)

Mais à certaines époques, les chrétiens n'ont pas laissé leur part chacals.

Aujourd'hui, tout le monde (ou presque) s'est mis au mercantilisme, ce n'est plus immoral.... avec les résultats qu'on ne peut que constater.
On comprend donc le discours de Chavez qui se désole de l’actuelle absence d’”un Jésus Christ”.

Actuellement, les Indiens (Indous) sont en passe de damer le pion aux Juifs : Anvers, la "Jérusalem du nord", le fief mondial des diamantaires semble être envahi par les nouveaux requins issus d'un pays où la pauvreté fait des ravages.

La nocivité mondiale "des" Juifs est un fait indéniable, non seulement par les effets directs de leurs comportements, mais aussi par la haine qu'ils induisent.
Et ceci, sans même parler du sionisme qui est une autre calamité qui suit les Juifs partout, et bien peu semblent avoir la volonté de se défaire de cette seconde “casserole”.

Mais condamner TOUS les Juifs, c'est un peu comme si on condamnait les "intouchables" indous au même titre que les requins qu'on commence à voir émerger de l'Inde.

Désolé pour ceux qui ont l'esprit encore retourné par les horreurs commises par les nazis (certains s’activent à faire “mousser la mayonnaise”), mais il faut regarder la réalité en face, de manière OBJECTIVE; ne serait-ce que pour éviter un retour des choses, qu’il vienne d’un côté... ou de l'autre.

*Antisémitisme - le terme est plus que discutable.


aux4vents